OOPS. Your Flash player is missing or outdated.Click here to update your player so you can see this content.
Les axes de recherche

Une équipe de recherches transculturelles a été mise en place dans l’Unité INSERM 669 à la Maison des adolescents de Cochin en collaboration avec Paris Descartes et Paris 13.


 Nos premières recherches à Avicenne ont porté sur la vulnérabilité des enfants de migrants entre zéro et trois ans, au début des grands apprentissages (6-8ans), lecture et écriture en français, et à l’adolescence. Nous avons aussi mené un programme d’évaluation de la vulnérabilité maternelle des femmes migrantes autour de la naissance et évaluer au long cours les thérapies transculturelles parents migrants-bébés. Nous avons créé et évaluer des dispositifs de prise en charge transculturelle des enfants de migrants et de leurs parents (dispositif transculturel d’Avicenne). Enfin nous avons travaillé sur les représentations de certaines maladies somatiques chez les migrants et leurs enfants et mis au point des outils d’explicitations de ces manières de penser la maladie et la guérison (lupus, addictions, drépanocytose…).
 
 
Plusieurs programmes de recherches sont en cours. Un des plus importants concerne les parcours langagiers des enfants de migrants et vise à montrer les effets bénéfiques du bilinguisme précoce des enfants de migrants.   

> Bilinguisme et parcours langagiers des enfants de migrants

Programme de recherche hospitalier (2008-2011) : « D’une langue à l’autre. Bilinguisme précoce chez les enfants allophones et les primo-arrivants » (Etude coordonnée par Dalila Rezzoug).  Il vise à construction un outil d’évaluation du langage chez l’enfant de milieu bilingue. Du fait de sa population multiculturelle (enfants de parents migrants), notre équipe a été confronté rapidement aux carences d’outils pour évaluer et soigner les enfants dont la langue maternelle n’est pas le français. L'objectif de notre recherche est double. Il s’agit de valider un outil d’évaluation de la langue maternelle, qui est inédit et n’a aucun équivalent à ce jour. Cet outil transculturel construit à partir du concept d’invariants du langage permettra d'évaluer les compétences langagières minimales en langue maternelle dans plusieurs langues (dans un premier temps le tamoul, l’arabe algérien et le soninké et d’autres langues vont être validées par d’autres équipes qui collaborent avec nous en particulier canadiennes). Cet outil est inédit et n'a aucun équivalent à ce jour. Notre deuxième objectif est de mettre en évidence les facteurs déterminants de l'acquisition du bilinguisme et par conséquent de ses avatars (en particulier les troubles du langage complexes observés dans ce contexte). Pour cette recherche, nous sommes associés avec le Laboratoire de Psychologie et Neurosciences Cognitives (CNRS et Paris Descartes) et l’Education Nationale.


> Psychopathologie des adolescents et facteurs de risque et de vulnérabilité

Ces études concernent les mécanismes de vulnérabilité à l’adolescence qui conduisent aux tentatives de suicide, aux troubles du comportement alimentaire, aux syndromes anxio-dépressifs fréquents à l’adolescence chez les enfants de migrants et les non-migrants. Des études pluri-centriques sont menées avec Cochin et Avicenne. Une étude est en cours à Avicenne sur les facteurs susceptibles de diminuer la fréquence des récidives de tentatives de suicide après un acte suicidaire qui a amené l’adolescent à l’hôpital. Une autre étude est en cours de formalisation à Cochin sur la prise en charge des adolescents obèses.  


> Adopter des enfants d’ailleurs

Etude sur les parcours d’adoption des parents et sur la construction identitaire des enfants en situation d’adoption. Et mise en place et évaluation d’un dispositif de soins des enfants adoptés et de leurs parents. En collaboration avec A harf, C Mestre, S Skandrani…


> Santé des migrants en Europe

Equipe de recherche active à la COST action IS0603 : Health and Social Care for Migrants and Ethnic Minorities in Europe (HOME) 2007-2011, projet soutenu par le Conseil de l’Union Européenne dans le cadre de la Coopération Européenne dans le champ de la recherche scientifique et technique. Dans le cadre de ce projet, nous travaillons sur la question des soins psychiques aux familles migrantes et issues de minorités en Europe et nous sommes en charge avec T Baubet et G Sturm de l’axe enfants et adolescents et de l’étude des dynamiques parents/enfants (transmissions, conflits, effacements).

> Recherche sur la transmission du trauma de la mère à l’enfant

Cette recherche tente à élucider les processus de transmission des marques traumatiques au bébé au travers de l’évaluation des mères ayant subis des traumas graves juste avant la grossesse ou pendant la grossesse. Qu’est ce qui se transmet et comment ? De cette recherche en cours sont d’ores et déjà issus des ouvrages collectifs et plusieurs thèses. En collaboration avec Ch Lachal, H Asensi, L ouss, G Broder, R Rajak, M Laroche-Joubert…

> Recherche sur l’évaluation des troubles post-traumatiques chez les enfants kosovars

de 0 à 6 ans dans les camps de réfugiés de Debar en Macédoine (1999) en association avec EPICENTRE (organisme de recherche en épidémiologie et santé publique fondé par MSF et actuellement centre collaborateur de l’OMS). Cette recherche (coordonnée par Y Mouchenik et T Baubet) a permis l’élaboration d’un outil d’aide au diagnostic le QGE en cours de validation, à une évaluation de la prévalence de tels troubles chez le jeune enfant en situation de post-conflit, ainsi qu’à plusieurs publications (Mouchenik et al. 2003). Cette étude a continué en France avec les enfants placés dans les foyers de le DASS à Paris et elle est en cours de traduction et de validation au Niger.


> Recherche en collaboration avec l’ADOMA sur les enfants vivant dans leurs foyers :

Quel avenir psychique ? Facteurs de vulnérabilité et de résilience (étude coordonnée par T Ferradji).  

> Recherche en collaboration avec l’équipe de Cécile Rousseau (Montréal, Université de Mac Gill, Canada)

et coordonnée par T Ferradji sur la représentation des enfants et des adolescents du terrorisme et les conséquences sur leur construction identitaire. Etude comparative chez des enfants migrants du Maghreb, du Proche-Orient et du Pakistan en France et au Québec.